Techniques en mosaïques

mosaiques précieuses

JJe travaille en mosaïque selon plusieurs techniques :
1 - La méthode directe : dite traditionnelle. On découpe et pose les tesselles directement sur la surface à décorer (ciment, bois, pierre, céramique...) après préparation de celle-ci. Cette méthode paraît simple mais elle peut aussi s’avérer très compliquée à mettre en œuvre sur une forme ou une surface déformée, abimée ou sculptée.
2 - La méthode indirecte : il s’agit de pré-travailler sur une base papier en collant les tesselles à l’envers. On constitue ainsi des plaques de mosaïques qui une fois assemblées, constitueront au final un grand ensemble décoratif.
3 - La méthode sur filin : on colle les tesselles à l’endroit sur un filin en fibre de verre qui sera à son tour incorporé sur la surface à décorer.

bisazza mirror

Lorsque la pose est terminée, l’œuvre en mosaïque est jointoyée avec le matériau d’étanchéité approprié. Pour les créations réservés à l’intérieur de la maison, on peut se passer de joint surtout lorsque les œuvres sont en émaux de verre. Le résultat n’en sera que plus bluffant, les verres sans délimitation attirant d’avantage la lumière. Mais il est à retenir que les émaux de verre sont réservés aux surfaces murales et en aucun cas aux sols (sauf rares exceptions). C’est ainsi que lorsque la pose doit être scellée (pose sur chape au mortier), il est nécessaire d’avoir recourt à un professionnel respectant la norme de construction réf. DTU 52.1. Cette mise en œuvre si elle est difficile à l’énorme avantage de pouvoir rattraper des différences de niveau dans le cas d’un sol déformé, irrégulier ou fortement abîmé.



Suivant les goûts, les ressentis et les environnements, j’opte pour plusieurs styles :
- Les styles classiques : Opus Tessellatum (pose régulière horizontale en décalé), Opus Regulanum (pose horizontale régulière), Opus Musivum (pose suivant les contours), Opus Palladianum (pose irrégulière ou cassons), Opus reticulatum (pose en losanges pour un rendu comme un filet de pèche).
- Le style moderne ou la création en mode pixélisé : cette technique de pose en mosaïques a été mise à la mode par le fabricant italien BISAZZA, mondialement connu pour son rendu de madras en mosaïques. Lorsque j’opte pour ce style, je modélise les dessins que je retravaille sous ordinateur pour un rendu pixel, puis je sélectionne mes couleurs en fonction des palettes des fabricants et de l’environnement de la future réalisation en mosaïques.
- J’ai pour habitude de ne privilégier aucun style par rapport à un autre car leur mélange, suivant les matières utilisées peut s’avérer éblouissant.